Naître Enchantés

Témoignages de Professionnels

Catherine Trottier Dauval, sage-femme de la maternité Catherine Baret de Pertuis

« Je commence depuis peu à accompagner des couples qui se sont préparés à l’accouchement avec la méthode Naitre enchantes. Je précise que je ne suis pas encore formée à cette méthode. D’ors et déjà, j’ai pu constater à plusieurs reprises le bénéfice de cet entraînement sur la femme, le couple ainsi que sur le déroulement du travail. A l’évidence, le seuil de douleur est modifié : la femme gère et supporte mieux les contractions car elle les ressent moins douloureuses et les perçoit douloureuses moins longtemps. Ces femmes sont déterminées à aller le plus loin possible en s’appuyant sur le soutien actif de leur compagnon. Les couples sont plus autonomes, les futurs pères se sentent utiles, valorisés et plus impliqués dans le travail de l’accouchement ».

Patrice Van Eersel, « Mettre au monde » Éditions Albin Michel, Essai Clé 2008

« Magali fait partie des pionnières des voies futures. Celles qui révèlent les formidables pouvoirs cachés de l’être humain. Qui peuvent s’éveiller, si vous le désirez et si vous y travaillez ».

Dr Delphine Ivorra «c’est génial!»

Anne Chartier, sage-femme cadre supérieur de l’hôpital Nord de Marseille

« Enfin une formation issue des TCC appliquée à nos actes quotidiens. Merci »

Pr René Frydman, obstétricien de la maternité de l’hôpital Foch de Suresnes

« Le fantastique travail mené par Magali Dieux contribue grandement à l’apaisement des salles de naissance. »

Anne Chartier, sage-femme cadre supérieur de l’hôpital Nord de Marseille

« Bonjour, comme convenu je vous fais un petit retour du vécu d’Emilie, la sage-femme qui a pris en charge et accouché Mme A1. Emilie n’a pas été gênée par l’ambiance « sonore » de cet accouchement, mais s’attendait à des sons « chantés », plus qu’à des vibrations sonores. Emilie a surtout retenu la complicité et la symbiose du couple au moment de la naissance du bébé. Elle s’est même sentie, par moments, davantage écoutée par le futur papa que par la parturiente, lequel papa répétait mot pour mot les consignes qu’elle donnait à la maman. Cette expérience a été pour Emilie nouvelle, enrichissante et agréable. Cordialement »

Delphine Ivorra, gynécologue, obstétricienne, chef de service de la maternité de Pertuis

« Grâce à cette formation, j’appréhende mieux la psychologie de la patiente liée à la grossesse et à l’accouchement et je vois mieux comment intégrer le père ».

Benoît Le Goëdec, sage-femme

« Naître enchantés n’est pas une technique. C’est une méthode chargée de sensorialité et de science, de savoirs et de savoirs-faire partagés, de relations et de présence, d’intention et de sens. Au travers d’un outil, c’est un mouvement de rencontre de soi et à l’autre.»

Béatrice Lurcat, sage-femme de la maternité d’Aubagne

« Suivre une femme en travail, qui utilise la méthode Naître enchantés, a été pour moi une superbe expérience. Soutenue par son compagnon, la patiente n’attendait pas de moi que je lui « réussisse » son accouchement, elle vivait pleinement ce qui se passait dans son corps et l’accompagnait avec ce bel outil : la voix qui fait jaillir les grandes sensations et émotions du travail. J’étais présente pour les mettre en confiance, les soutenir dans leur démarche et accueillir leur enfant comme ils le désiraient. C’est bel et bien elle qui a donné naissance à son enfant et non la sage-femme! Dès la naissance, leur enfant était présent, calme, les réflexes exacerbés. Que de bonnes vibrations! ».

CNRS avec Marie-Claire Busnel, Chercheuse, spécialiste de l’audition fœtale

Le fœtus entend tous les sons et peut les discriminer les uns des autres. Ces perceptions sont mémorisées. Que Naître enchantés soit dorénavant la manière de venir au monde. Ainsi beaucoup de femmes auront des bébés épanouis, bien intégrés et prêts à recevoir.

Sécurité et humanité en toutes circonstances Véronique Coni, cadre administratif du Pôle Femme Enfant du CHIAP

« Depuis deux ans, nous, médecins, sages-femmes, parents, psychologues, artistes, chefs d’établissement, chercheurs-scientifiques et cadres administratifs échangeons pour contribuer à relever un des challenges du 21ème siècle dans nos maternités : conjuguer en toutes circonstances, sécurité et humanité lors de la mise au monde de l’être humain de demain. Nous pensons qu’il est de notre devoir de répondre aux attentes des femmes de se réapproprier la mise au monde de leur enfant et aux attentes des hommes d’y participer activement, et ce en milieu hospitalier, favorisant ainsi une parentalité responsable et sereine. Face aux contraintes budgétaires que subissent les hôpitaux et notamment les maternités, il convient de « redéfinir en profondeur les règles d’organisation ». Naître enchantés y répond en proposant un entrainement en amont du parcours de soin de la femme enceinte associé au père. Cet entrainement a pour conséquence le jour de l’accouchement, une présence moins soutenue des équipes médicales et de soins. »

Le label Naître Enchantés, pourquoi j’ai dit oui Joël Bouffies, Directeur du CHIAP

« En septembre 2015, l’équipe de la maternité du site de Pertuis a souhaité une rencontre entre les professionnels et les parents ayant bénéficié de la préparation « Naître enchantés ». Je savais qu’à la suite de la mise en place du protocole de recherche sur cette méthode deux ans plus tôt (le premier en maïeutique, porté par l’hôpital Foch), les équipes et les parents s’étaient montrés très enthousiastes. Mais après ces deux heures de témoignages et l’observation du calme surprenant des nourrissons présents dans cette salle festive et bruyante (aucun cri, aucune irritation, juste une présence attentive à tout ce qui se passait autour d’eux), s’est imposé comme une évidence l’impact positif d’une politique de rapprochement ville-hôpital, s’appuyant sur une coopération forte entre libéraux et structure hospitalière autour d’un accompagnement et d’une pratique. Un des objectifs était donc de soutenir la pérennisation et la diffusion de cette expérience. L’élaboration d’un label, garantissant la coopération des professionnels et des parents dans la prise en charge de douleurs physiques et psychiques en maternité, quelles que soient les conditions et l’issue de la grossesse (PMA, péridurale, césarienne, IMG…), nous a paru être la proposition la plus pertinente. Pendant un an, soutenues par le Dr Pierre Opinel, Chef du Pôle Femme-Enfant du CHIAP, les équipes sur place ont modélisé le protocole et construit ce label « tout-terrain » à destination d’autres maternités sensibilisées. La maternité Catherine Baret, du Centre Hospitalier Intercommunal Aix-Pertuis est donc la première maternité de France à adhérer au Label Naître enchantés. Je salue cette aventure humaine et j’espère que d’autres maternités suivront bientôt. »