Naître Enchantés

Étude

Lieu de mise en place : Centre Hospitalier Inter Communal Aix-Pertuis - janvier 2014 Promoteur : Unité de Recherche Clinique et d’Innovation, Hôpital Foch - Suresnes

Patientes prévues

Durée du recrutement (en mois)

Durée de l’étude (en mois)

Etude prospective, randomisée en ouvert, comparatif et monocentrique des effets de l’Expression Vocale Ajustée (EVA) sur la satisfaction des parturientes quant à leur accouchement.

Le label Naître Enchantés, pourquoi j’ai dit oui Joël Bouffies, Directeur du CHIAP

Cette étude a été faite sur une cohorte de 280 parturientes primipares (et les conjoints volontaires). Toutes les femmes ont suivi une préparation à la naissance dispensée par une sage-femme. La moitié d’entre elles avaient cinq séances complémentaires EVA et était le groupe « Naître enchantés ». L’autre moitié était le groupe Contrôle.

 

Pour ses statistiques, Stéphanie Rouanet, de la société indépendante « StatEthic », a pris en compte uniquement les dossiers où toutes les données avaient été complétées.

 

Extrait des résultats : diminution du risque de dépression possible de 76% dans le groupe Naître Enchantés par rapport au groupe Contrôle (au mieux la diminution du risque est de 93%, au pire de 22%)

les données protocole

Sylvie Rodriguez, cadre de la maternité du Centre Hospitalier Inter Communal Aix-Pertuis :

« La première maman ayant bénéficié du programme a eu son bébé mi-février à la maternité de Pertuis. Son témoignage est touchant, sa première impression : de la fierté. Celle d’avoir un si beau bébé vigoureux mais paisible, celle d’avoir pu utiliser la méthode Naitre Enchantés et de n’avoir pas eu recours à une anesthésie par péridurale. Elle explique avec beaucoup de sincérité et d’émotion qu’elle s’est sentie en communion parfaite avec son bébé, mûe par une force de guerrière pour arriver à mettre au monde son enfant, en harmonie avec celui-ci qui semblait lui indiquer les postures à avoir pour faciliter son passage. Après l’expulsion, il s’est mis directement au sein avec vigueur. Le sentiment ressenti était celui d’avoir gagné un combat à deux. »