Et si l’accouchement rêvé 

était tout simplement 

d’apprendre à EVITER les traumatismes et

de SAVOURER l’instant?

 

Episode 2/4

 

Bonjour. Mon nom est Magali Dieux. J’ai accouché 5 fois en 6 ans. (Lire l’épisode N°1 avec Marius ). J’ai mis au point une approche pour rester dans la joie de la maternité, quelles que soient les aléas de la vie. Aujourd’hui j’ai 3 filles, adolescentes et, depuis mes grossesses et leur naissance, l’émerveillement et la joie ne m’ont jamais quitté. Pourtant, les traumatismes, j’aurais pu les collectionner ; certains de plein fouet, d’autres plus volatiles, d’autres encore, invisibles à l’œil nu. Je sais comment ils sont arrivés, je sais comment je les ai fait sortir de ma vie. J’aurais pu les éviter en me connaissant mieux, en connaissant mieux les divers environnements, en m’entourant aussi.

 

Roméo

 

Angèle, l’unité corps-esprit

 

A cinq mois de grossesse, Angèle n’est pas viable. Je suis anéantie. Avec Marius décédé quelques mois plus tôt de la mort subite du nourrisson, je me sens maudite, condamnée. A l’hôpital, on me fait avaler une première pilule pour stopper la grossesse, sensation très forte d’avaler de la cigüe. Au bout de trois jours, cette enfant qui devait s’éteindre, remue toujours. J’ai beau lui expliquer qu’il vaut mieux pour elle, qu’elle retourne d’où elle vient, elle résiste. Epuisée nerveusement, je demande à son père de lui parler. Est-ce cela qu’elle attendait ? Que j’attendais ? Toujours est-il que je la sens qui se calme et se laisse envahir par la torpeur qui la fait basculer de « l’autre côté ».

 

Pour ne pas sombrer dans le désespoir, lors de l’accouchement, je décide d’en faire une expérience unique : tester ce que j’ai mis en place pour l’enfantement de Marius, sur ce petit corps inerte. Toute la nuit, j’affine ma perception, vérifie l’impact de certaines vibrations, de la respiration ventrale, du rôle du mental sur la poussée et l’expulsion. Une seule idée m’envahit : accompagner, rassurer, inviter l’enfant au passage du col, au passage de la vie au néant. Une partie de moi sait bien que l’enfant dans mon ventre ne m’entend plus. Mais peu importe. Moi, j’entends encore. Mon cerveau entend encore. Au travers de cette enfant, c’est moi que j’accompagne, rassure, invite à accepter l’inacceptable. Je ne suis pas comme avec Marius : la reine du monde. Mais je suis la reine de mon histoire. J’ai du chagrin mais je suis paisible. Je fais ce que j’ai à faire. J’accompagne ce petit être quelque part. Même si ce quelque part n’a pas été le lieu tant attendu. Je sais que je ne tomberai pas en dépression. Je laisse mon corps se vider de larmes. Je suis vigilante à ne pas m’y complaire. Je guette autour et devant moi les plus petits appels souriants de la vie. Ouvrir. Ouvrir des portes. Pour ne pas mourir à mon tour.

 

Ce qui est sûr, c’est qu’Angèle m’a donné la plus belle leçon de parentalité : accompagner l’enfant avec tout notre amour, quel que soit le chemin… Cette leçon, je l’applique aujourd’hui, avec mes 3 adolescentes et je vis avec elles une magnifique complicité au quotidien.

 

Dans l’Episode N°3, vous suivrez les Naissances de Gaby, Zoé et Lula et vous lirez comment chacune de ces petites personnes a fait grandir la grande.

 

PS: Pourquoi toutes ces confidences ? Parce qu’elles vous concernent. Et dans 4 jours, vous comprendrez pourquoi.

 

Et si vous ne voulez pas attendre, si vous voulez recevoir les informations en priorité sur ce projet, INSCRIVEZ-VOUS à contact@naitreenchantes.com

Naître Enchantés® :

301, impasse de la corniche supérieure
83200 TOULON
SIRET : 809.192.263.000.14

Contact :

Magali Dieux – 06 03 82 04 02

 

Formulaire de CONTACT

Vivre Enchantés®

26, rue Victor Clappier
83000 TOULON
SIRET: 809.191.018.000.13
Déclaration d’activité en tant que prestataire de formation enregistrée sous le numéro 93.83.04942.83 auprès du préfet de région de Provence Alpes Côte d’Azur.
Organisme référencé DATADOCK

 

Formulaire de CONTACT