AU SOMMAIRE

Partenariat avec CAF du Var

Notre présence au salon "Désir d'enfant" à Paris

Ouverture du 1er Diplôme Universitaire "Accompagner : de la procréation à la naissance"

BABIES : les plus beaux secrets à savoir sur les nouveaux-nés

PAPOTO : des capsules vidéo "spécial bébé" en arabe, bambara, mandarin, tamoul et turc

---

Depuis le 8 août, pour toutes les femmes enceintes

qui ont déclaré leur grossesse dans le département du Var,

la CAF régale : apéro-tchatche en ligne tous les samedis

 

vous ne pourrez plus dire : 

"Pendant la grossesse, y a rien pour nous"

regardez la vidéo

que je me suis obligée à faire pour vous, bande de crapules ;)

Week-end Fugue avec Magali Dieux

En fait, on est d'accord : je me suis bien amusée à faire cette présentation. Cela faisait des heures que j'ânonnais mon texte laborieusement et puis j'ai eu l'idée des accessoires. En une prise, c'était dans la boite ! 

 

Augmenter vos compétences de Parent ? Doublement fun !

 

1. Je ne connais personne qui boude la connaissance. On peut bouder le savoir quand il est obligatoire et que son contenu ne correspond pas à nos centres d'intérêts du moment. Mais quand l'opportunité d'en savoir d'avantage se présente et que : "Justement, je me posais la question...", c'est comme un magnifique éclair au chocolat d'un Maître-pâtissier au sortir d'une cure de courgettes. Et puis on peut mettre en action tout de suite. Déguster la connaissance comme une pâtisserie. Et puis la mettre à l'épreuve. Tient-elle toutes ses promesses ?

 

2. Je ne connais personne qui boude le partage de réflexion. Vous connaissez bien l'adage qui nous poursuit sur les réseaux sociaux : "Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin". Sachant que tout seul avec nos seules expériences et compétences, on a quand même plus de risque de faire du sur-place, oui ? Alors qu'échanger nos doutes, nos impasses, nos expériences et nos trouvailles, on se sent enrichis des autres. 

 

Alors voilà, c'est lancé : tous les samedis je retrouverai les plus curieux en ligne. On pourra même se retrouver en chair et en os pour les plus passionnés, car je pense animer ces séances dans un bar de Toulon.

Magali Dieux

---

Un événement unique, les 5 et 6 septembre 2020 à Paris

Désir d’Enfant, événement grand public gratuit sur la fertilité et la parentalité aura lieu pour la première fois en France les samedi 5 et dimanche 6 septembre 2020 à Paris, et l’ASSOCIATION NAÎTRE ENCHANTÉS sera présente ainsi que MAGALI DIEUX !

 

Seul événement en France d’information, de soutien, de conseil et d’éducation, Désir d’Enfant est destiné à tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur la parentalité et la fertilité.

 

Vous pourrez assister à 60 conférences animées par des spécialistes mondiaux de la fertilité, échanger avec eux et découvrir les options de traitement disponibles dans le monde entier. Vous y trouverez également une large gamme de solutions naturelles, médicales et personnalisées, dans un environnement sécurisé et discret.

 

Les thèmes tels que vitrification des ovocytes, endométriose, fertilité masculine, options reproductives chez la femme de plus de 40 ans, syndrome des ovaires polykystiques, nouvelles techniques de FIV, questions juridiques sur les alternatives pour devenir parent, seront aborder pendant ces deux jours.

 

Un événement d’information et d’éducation vraiment unique…

 

NOTE : Les rencontres avec les professionnels sont purement informatives. En aucun cas des consultations médicales ne seront effectuées pendant l’événement.

Rdv les samedi 5 et dimanche 6 septembre 2020 à l’Espace Champerret, Paris 17.

Pour plus d’informations : www.desirdenfant.fr

Pour consulter le programme complet : www.desirdenfant.fr/programme

Pour s’inscrire gratuitement à l’événement, c’est ici !

Si vous ne suivez pas encore l’événement sur Facebook, n’attendez plus : @desirdenfantparis

 

****************************************************

LIEN INSCRIPTION A UTILISER DANS TOUTES VOS COMMUNICATIONS - MERCI

https://www.eventbrite.fr/e/billets-desir-denfant-100183710174?aff=naitreenchantes

---

Entraînez les parents à accompagner l'enfant qui naît, c'est bien.

Formez aussi les professionnels à accompagner les parents qui accompagne l'enfant, c'est mieux.

---

Cliquez ici pour ajouter un titre vvvkkkfhhriisps^ou du texte.

---
---

Le saviez-vous ?

N'importe quelle personne qui s'occupe d'un enfant

voit ses hormones de l'attachement augmenter

 

Autrement dit : l'amour maternel n'est ni une histoire de sexe, ni une histoire d'instinct mais de comportement. Et vous apprendrez encore bien des choses surprenantes à propos de nos nouveaux-nés en regardant les 15 épisodes de BABIES sur Netflix.

Ils sont là, ces chercheurs du monde entier qui nous partagent chacun LA question qui a fait le lit de leurs dernières découvertes, à propos des premiers 365 jours qui suivent la naissance de l'enfant. Parallèlement, quinze bébés et leurs parents, de pays différents, sont suivis dans leur milieu. A travers notre écran, on ne s'occupe pas d'eux mais l'attachement est là aussi. On les aime tous. Ces bébés avec leur caractère, ces parents avec leur douceur et leur don d'eux-même, sans limite. Je suis prête à parier que durant ces épisodes, même en tant que simple spectatrice à distance,  mon taux d'ocytocine augmentait.

 

Papa = Maman

 

Il me semblait avoir bien compris : oui le père a autant de compétences que la mère et le bébé se construit avec la personne qui prend soin de lui. Mais quand même, je pensais que les niveaux d'hormones augmentant pendant la grossesse, l'accouchement et l'allaitement, la femme avait un "réserve d'amour" qui la plaçait "Number one" sur le podium de l'attachement. Que nenni. Le Pr Feldman a mesuré les niveaux d'ocytocine de quatre vingt mères et pères, très en contact avec leur bébé. Et les résultats sont vraiment bluffant parce que les niveaux sont... identiques.

 

Maman + Papa = Maman + Maman = Papa + Papa

 

Toujours le Pr Feldman* a mené une étude sur 48 couples homosexuel avec un bébé. Elle les a filmés à la maison, interagissant avec  leur bébé puis elle a mesuré les niveaux d'ocytocine de ces hommes et scanné leur cerveau. 

*"Nos résultats ont montré que lorsque les pères sont les principaux dispensateurs de soins, ils ont une activation de l'amygdale - tout comme les mères -. Nous ne savions pas que nos trouverions cela. La grossesse, l'accouchement et l'allaitement activent le cerveau de la mère, mais il est églaement activé par la prestation de soins. Cela montre que c'est un choix d'être parent."

---

Des capsules vidéo pédagogiques traduites en 5 langues

 

L'association PAPOTO renforce l'accès des connaissances et des compétences pour les parents sur le sol français, parlant arabe, bambara, mandarin, tamoul et truc.

 

On pourrait s'en douter : l’association PAPOTO a pour objectif la prévention des inégalités en facilitant le soutien parental des familles les plus vulnérables. Hors, il se confirme que l’accès aux informations est inégal selon le niveau de diplômes, de revenus, de compréhension de la langue écrite. Même si « utiliser la science pour dire aux parents comment être parents m’a toujours mis mal à l’aise* »,il semble indiscutable, "indispensable et éthique de donner aux gens l’information la plus complète qui soit et les laisser décider.*»

*du chercheur Daniel T.Willingham, spécialiste du développement cognitif.

Des documents libre d'accès

 

L'association PAPOTO 

propose en libre accès (vidéosfiches d’animation d’atelier), et des prestations annexes (ateliers PAPOTO, formations, conférences). L’association souhaite accompagner les professionnels de la parentalité dans leur travail de soutien, de transmission et de guidance.

 

Les ateliers qui marchent

 

Actuellement les ateliers, dans le cadre de plusieurs partenariats avec des acteurs locaux, et grâce au soutien financier de la Fondation Pour l’Enfance, sont :

– La Courneuve : action menée en partenariat avec l’association Coparenf, Quartier Hôtel de ville. 
– Pantin : action menée en partenariat avec l’association Nénuphar à la Maison des Courtillières
– Stains : en partenariat avec le service d’accompagnement à la vie sociale les Trois Rivières (parents avec une déficience intellectuelle)
– Montigny le Bretonneux : en partenariat avec le Centre d’accueil des demandeurs d’asile Philia
– Thonon les Bains : en partenariat avec l’association RETIS

---