Le label d’humanisation des soins

Chères sages-femmes, cadres et consœurs, rejoignez-nous…

Oui, c’est un appel à la mobilisation. Soyons unies, innovantes et rassembleuses ! J’ai voulu faire naître ce label « Naître enchantés » pour montrer qu’il est possible de transformer les contraintes et violences en projet. Ce label soutient les parents comme les professionnels à être des passeurs de joie. Aujourd’hui la maternité de Pertuis est la première maternité labellisée. Prenons le pari que d’ici un an, il y aura une maternité Naître enchantés dans  chaque département de notre région pilote, Provence-Alpes-Côte d’Azur. Le Dc Geneviève Védrines de l’ARS nous soutient. Magali Dieux est en train de monter une fondation pour récolter des fonds. Il ne manque plus que nous, ensemble. Prenez le temps de lire ces quelques lignes et appelez-moi : 06 43 68 25 60.

img_1160

Sylvie  Rodriguez, Sage-Femme cadre du service maternité de Pertuis

Composition du comité Technique et d’Éthique :

Joël Bouffies, directeur du Centre Hospitalier Intercommunal Aix-Pertuis, Delphine Ivorra, médecin gynécologue, obstétricienne, reproduction, Eric Rodriguez, médecin anesthésiste, medecinrodriguez@yahoo.fr, Mireille Robinson, psychiatre, Laurence Cauvin, sage-femme libérale, Sylvie Rodriguez, cadre sage-femme hospitalière, Marie-Claire Busnel, chercheuse du CNRS spécialisée dans l’audition fœtale, Marc De Martino, psychologue clinicien, Delphine Royer, psychologue en service maternité, Françoise de Coux, ostéopathe en service maternité, Marie Prost, artiste lyrique, professeur de chant et chef de choeur, Élodie Tisserand, artiste lyrique de chant contemporain.

« Le label Naitre Enchantés, pourquoi j’ai dit oui ! »

Joël Bouffies, Directeur du Centre Hospitalier Intercommunal Aix Pertuis (CHIAP)

« En septembre 2015, l’équipe de la maternité du site de Pertuis a souhaité une rencontre entre les professionnels et les parents ayant bénéficié de la préparation « Naitre enchanté ». Je savais qu’à la suite de la mise en place du protocole de recherche sur cette méthode deux ans plus tôt (le premier en maïeutique, porté par l’hôpital Foch), les équipes et les parents s’étaient montrés très enthousiastes. Mais après ces deux heures de témoignages et l’observation du calme surprenant des nourrissons présents dans cette salle festive et bruyante (aucun cri, aucune irritation, juste une présence attentive à tout ce qui se passait autour d’eux), s’est imposé comme une évidence l’impact positif d’une politique de rapprochement ville-hôpital, s’appuyant sur une coopération forte entre libéraux et structure hospitalière autour d’un accompagnement et d’une pratique. Un des objectifs était donc de soutenir la pérennisation et la diffusion de cette expérience. L’élaboration d’un label, garantissant la coopération des professionnels et des parents dans la prise en charge de douleurs physiques et psychiques en maternité, quelles que soient les conditions et l’issue de la grossesse (PMA, péridurale, césarienne, IMG…), nous a paru être la proposition la plus pertinente. Pendant un an, soutenues par le Dr Pierre Opinel, Chef du Pôle Femme-Enfant du CHIAP, les équipes sur place ont modélisé le protocole et construit ce label « tout-terrain » à destination d’autres maternités sensibilisées. La maternité Catherine Baret, du Centre Hospitalier Intercommunal Aix-Pertuis est donc la première maternité de France à adhérer au Label Naître enchantés. Je salue cette aventure humaine et j’espère que d’autres maternités suivront bientôt. » Joël Bouffies, Directeur du Centre Hospitalier Intercommunal Aix Pertuis (CHIAP)

Sécurité et humanité en toutes circonstances

« Depuis deux ans, nous, médecins, sages-femmes, parents, psychologues, artistes, chefs d’établissement, chercheurs-scientifiques et cadres administratifs échangeons pour contribuer à relever un des challenges du 21ème siècle dans nos maternités : conjuguer en toutes circonstances, sécurité et humanité lors de la mise au monde de l’être humain de demain. Nous pensons qu’il est de notre devoir de répondre aux attentes des femmes de se réapproprier la mise au monde de leur enfant et aux attentes des hommes d’y participer activement, et ce en milieu hospitalier, favorisant ainsi une parentalité responsable et sereine. Face aux contraintes budgétaires que subissent les hôpitaux et notamment les maternités, il convient de « redéfinir en profondeur les règles d’organisation ». Naître enchantés y répond en proposant un entrainement en amont du parcours de soin de la femme enceinte associé au père. Cet entrainement a pour conséquence le jour de l’accouchement, une présence moins soutenue des équipes médicales et de soins. » Véronique Coni, cadre administratif du Pôle Femme Enfant du CHIAP.

plaque_ne_preview2

Dossier complet sur demande.